yoga bon pour le coeur

Pour les patients atteints d’une maladie cardiaque, il est idéal de pratiquer le yoga sous la supervision d’un entraîneur. Dans cet article, nous parlons des bienfaits du yoga pour la santé cardiaque. Bonne Journée Internationale du Yoga !

La Journée Internationale du Yoga est célébrée chaque année le 21 juin. L’objectif de cette campagne mondiale est de faire connaître les multiples bienfaits du yoga pour la santé.

Concentrons-nous sur la façon dont le yoga stimule la santé de votre cœur.

De nombreuses études ont démontré les bienfaits considérables du yoga pour la santé, y compris la santé cardiaque. Le yoga est une activité corps-esprit qui favorise la souplesse, le renforcement musculaire, l’équilibre, la relaxation et la concentration. Bien qu’il existe de nombreuses façons d’améliorer votre santé cardiaque grâce à cette technique ancestrale, voici les cinq façons les plus importantes de le faire.

1) Diminue le stress :

Le stress entraîne une augmentation des hormones du stress comme le cortisol et l’adrénaline qui augmentent la fréquence cardiaque et la tension artérielle. L’augmentation de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle est néfaste pour le cœur. Le stress est un facteur de risque de maladie coronarienne, d’hypertension, d’arythmie, d’insuffisance cardiaque, etc. La méditation et la respiration profonde mènent à un effet calmant général, diminue la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Cela réduit le risque de diverses maladies cardiaques.

2) Améliore les chiffres liés à la santé cardiaque :

Le yoga régulier diminue le taux de cholestérol sanguin, la glycémie ainsi que la fréquence cardiaque et la tension artérielle. Peu de formes de yoga sont utiles pour diminuer la graisse abdominale et donc le tour de taille. Tous ces meilleurs chiffres se traduisent par une meilleure santé cardiaque. Une étude a montré que les mesures sanguines et le tour de taille, un marqueur des maladies cardiaques, s’amélioraient chez les adultes d’âge moyen atteints du syndrome métabolique qui pratiquaient le yoga pendant 3 mois.

3) Améliore la flexibilité, la force musculaire centrale :

Le yoga est une bonne forme d’exercice et brûle aussi des calories. Il améliore la flexibilité des articulations et la force musculaire centrale. Ceci améliore la capacité de faire des exercices aérobiques comme le jogging, la course à pied, la natation, le cyclisme, etc. Les exercices aérobiques brûlent des calories de façon significative et sont principalement responsables d’une meilleure santé générale et cardiaque.

4) Yoga et abandon du tabac :

Le tabagisme est l’un des plus grands facteurs de risque de coronaropathie et de crise cardiaque. Les fumeurs qui pratiquent régulièrement le yoga ont tendance à arrêter de fumer. Le yoga conduisant à une diminution du stress conduit à une diminution de l’envie de fumer. C’est particulièrement vrai pour les fumeurs stressés.

5) Aide à la réadaptation cardiaque :

Les personnes qui ont subi une crise cardiaque, une arythmie, de l’hypertension, une insuffisance cardiaque ou qui ont subi un pontage ou une angioplastie sont confrontées à un stress émotionnel et physique important. Le yoga est un moyen efficace de diminuer le stress et d’amener lentement ces patients dans divers programmes de réadaptation cardiaque. En fait, le yoga est aussi largement pratiqué pendant la réadaptation cardiaque.

Le yoga peut être pratiqué deux à trois fois par semaine pendant 30 à 45 minutes par jour pour obtenir une bonne santé et des bienfaits cardiaques. Pour les patients souffrant de problèmes cardiaques, il est idéal de pratiquer le yoga sous la supervision d’un entraîneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *