Sélectionner une page

Lorsque les mois d’hiver arrivent, les propriétaires de voitures électriques doivent accorder une attention particulière à leurs véhicules afin de s’assurer qu’ils sont prêts à relever les défis de la saison froide.

Le changement de saison peut être un défi pour les propriétaires de voitures électriques, en particulier ceux qui vivent dans les régions les plus froides. Que vous soyez un nouveau propriétaire de voiture électrique ou un passionné de VE, voici tout ce que vous devez savoir sur la conservation de l’énergie dans votre batterie lorsque les températures baissent.
Comment le froid affecte les batteries électriques

Les températures froides peuvent saper les batteries des voitures électriques, réduisant temporairement leur autonomie jusqu’à 40 %, notamment lors de l’utilisation du chauffage. Par exemple, si votre véhicule électrique roule normalement sur 250km avec une seule charge, vous ne pourrez peut-être rouler que sur environ 150km avant de devoir le brancher. En planifiant à l’avance et en suivant les conseils suivants, vous pourrez prolonger l’autonomie de la batterie de votre voiture en hiver.

Conseils pour améliorer la batterie de votre voiture électrique en hiver

Si possible, gardez votre véhicule électrique dans un garage ou un autre espace climatisé à la maison et/ou au travail. Une batterie chaude sera toujours plus efficace

Si vous ne disposez pas d’un espace climatisé, garez votre voiture au soleil pour la garder un peu plus chaude

Si votre véhicule est équipé d’une fonction de pré-conditionnement, activez-la (généralement via une application pour smartphone) avant de conduire. Cela permettra de chauffer l’habitacle et la batterie, et si le véhicule est branché au chargeur, vous utiliserez l’énergie du réseau au lieu de celle de la batterie.

Branchez fréquemment votre véhicule pour maintenir une charge plus complète

Si votre voiture dispose d’un « mode éco », utilisez-le aussi souvent que nécessaire

Limitez l’utilisation du chauffage pendant la conduite. Couvrez-vous si vous le pouvez. Utilisez plutôt les chauffages de siège et de volant, ils consomment moins d’énergie que le chauffage.

L’utilisation du système de freinage par récupération sur votre VE peut augmenter l’autonomie.

Gardez les pneus correctement gonflés dans les VE

En gardant vos pneus correctement gonflés pendant les mois d’hiver, vous pouvez augmenter l’autonomie de votre VE. Lorsque la température baisse, l’air contenu dans vos pneus se contracte et la pression des pneus diminue. Les pneus gonflés à l’azote gardent mieux leur pression que ceux qui sont gonflés à l’air, mais ils sont également affectés par les températures ambiantes froides. Des pneus sous-gonflés créent plus de friction sur la route, ce qui réduit l’efficacité du véhicule. Selon les experts, pour chaque baisse de 10 degrés de température, vos pneus peuvent perdre de 1 à 2 livres de pression.

Conduisez plus lentement pour préserver la durée de vie de la batterie

Conduire moins vite que d’habitude est le meilleur moyen d’augmenter l’autonomie de votre batterie. Cela est vrai quelles que soient les températures, mais pendant les mois d’hiver, conduire un peu plus lentement peut aider à compenser l’autonomie que vous perdrez à cause du froid.

Utiliser le freinage par récupération

Le freinage régénératif utilise le moteur d’un véhicule électrique comme générateur pour convertir une grande partie de l’énergie cinétique perdue lors de la décélération en énergie stockée dans la batterie du véhicule. La prochaine fois que la voiture accélère, elle utilise une grande partie de l’énergie précédemment stockée par le freinage régénératif au lieu de puiser dans ses propres réserves d’énergie.

Selon une étude menée par un étudiant de l’université de Stanford, une mise en œuvre correcte du système de freinage régénératif permet d’étendre l’autonomie, d’améliorer l’efficacité du freinage, de réduire l’usure des freins et d’améliorer la conservation de l’énergie.