Sélectionner une page

Si vous êtes tout nouveau dans le monde de la méditation, le fait de savoir par où commencer peut vous sembler accablant. Vous voulez réussir et vous savez que choisir la bonne personne peut faire ou défaire votre pratique. Rassurez-vous, sur Mâcon, Cluny et toute la grande région du Mâconnais, de plus en plus de personnes se mettent à la méditation et se posent les mêmes questions que vous. Voici une liste de techniques de méditations, avec les raisons pour lesquelles vous les choisiriez en fonction de l’endroit où vous en êtes dans votre voyage.

Au fur et à mesure que vous lisez la liste, commencez par celle qui vous semble la plus remarquable. Choisissez la méditation qui vous crie : « C’est celui-là ! C’est ce à quoi vous allez réussir ! »

C’est sacré de se laisser aller, d’écouter son instinct, vous savez que vous devriez commencer par là.

Maintenant, si vous trouvez que rien ne vous crie dessus, allez-y et essayez selon mes recommandations. Celles-ci sont basées sur treize années de pratique de la méditation et de travail avec les clients. Vous pouvez donc être sûr que c’est un bon point de départ. D’accord, tu es prêt ? Creusez !

Les types de méditation à pratiquer sur Mâcon

Focalisé

La méditation focalisée est exactement comme elle en a l’air. Il s’agit de se concentrer sur un aspect spécifique à l’intérieur de son corps ou sur un objet extérieur. Il y a plusieurs choses sur lesquelles vous pouvez vous concentrer. Mes préférés sont ta respiration, tes chakras, ou même les sons dans la pièce. On peut allumer des bougies mais ce n’est pas obligatoire.

C’est bon pour qui ?

Ce type de méditation est idéal pour ceux qui veulent diminuer leur anxiété ou leur dépression (ou tout autre sentiment d’énergie plus faible), car la méditation ciblée nous apprend à nous détourner de la douleur et à nous tourner plutôt vers la paix. La méditation ciblée m’a appris à me débarrasser de mon anxiété. J’ai souffert d’anxiété généralisée pendant la majeure partie de ma vie, ainsi que de boulimie. Le fait de me concentrer sur ma respiration m’a permis de surmonter les deux. Se concentrer sur la paix permet de soulager la douleur. Pourquoi ? Parce que ce sur quoi vous vous concentrez augmente et s’étend. Se concentrer sur son anxiété augmente son anxiété. En vous concentrant sur votre dépression, vous augmentez votre dépression. Vous voulez plutôt vous concentrer sur l’acceptation. Acceptation de vous-même et de vos sentiments. Cela se produit naturellement lorsque vous vous concentrez soit sur la force vivifiante de votre respiration ou sur l’énergie de vos chakras, soit enfin sur les sons dans la pièce. Ce sont toutes des formes d’acceptation.

Guidé

Les méditations guidées sont axées sur l’écoute de quelqu’un d’autre parler pendant qu’il vous guide à travers une méditation particulière ou vers un résultat. Les types de méditations guidées vont de la relaxation à la manifestation. En trouver un qui fonctionne pour vous sera vraiment basé sur ce que vous espérez accomplir dans votre vie et votre pratique.

A qui s’adresse la méditation guidée ?

C’est bon pour tout le monde, honnêtement. Il y a des méditations guidées sur n’importe quel sujet, ainsi que toutes les techniques. Ils vous aident en ce sens qu’ils vous permettent de rester concentré sur ce sur quoi vous voulez vous concentrer tout en vous guidant encore et encore. Celui-ci va nécessiter beaucoup de recherche pour en trouver un bon, mais c’est super d’en avoir dans sa boîte à outils de méditations. La méditation guidée promet une connexion à l’esprit, et on fini par découvrir la source avec cette même méditation. Maintenant, je ne pense pas que cette méditation particulière soit plus disponible, mais il y en a des tonnes ! Commencez par noter vos objectifs avec votre pratique, puis recherchez ces objectifs spécifiques + méditation guidée. De là, vous pourrez lire les critiques et écouter des extraits. Choisissez-en un qui vous convient. Rappelez-vous : nourrissez votre intuition en lui faisant confiance et en vous y conformant. Et encore plus, n’hésitez pas à trouver quelqu’un sur Mâcon, Cluny, Igé pour vous aider à progresser.

Chanter

Chanter la méditation est une question d’action et de vibration. Le processus est simple. Tu chantes n’importe quoi, un mot sacré, ou un son qui te semble juste. L’action garde votre esprit occupé et actif pour que vous ne perdiez pas votre concentration. Il vous connecte également à une vibration. Comme, OM par exemple. Chanter OM fait vibrer cette énergie dans tout votre corps. Vous permettant de vous sentir source en vous.

C’est bon pour qui ?

C’est bon pour les esprits actifs. Combinez ça avec la marche, pour les cas plus graves. Vous pouvez aussi chanter lorsque vous passez une dure journée à vous concentrer ou, si vous le souhaitez, à rencontrer votre esprit par l’expérience. Le chant se traduit par un profond sentiment de spiritualité et de connexion avec le divin. Vous pouvez l’essayer dès maintenant avec le mot OM. Déclarez à voix haute, « OM. » (On dirait plutôt, AUM. Vous pouvez faire une recherche rapide en ligne pour la prononciation correcte.) Lentement. Répétez chaque syllabe pendant environ 5 secondes, en répétant le mantra complet pendant environ 15 secondes. Encore une fois, soyez lent et délibéré. Répétez cette opération pendant cinq minutes et remarquez les sensations que vous ressentez à l’intérieur de vous-même.

Méditation de marche

Marcher pendant la méditation, c’est rester présent. Remarquant votre haleine et votre environnement. La pratique implique l’acte de marcher d’une manière délibérée et digne. Un dans lequel vous devenez conscient, vraiment conscient de votre corps et des sentiments de faire chaque pas. Vous voulez le faire délibérément – discrètement. Vous pouvez aussi le faire en marchant avec votre partenaire. Veillez à rester calme ici, et profitez de la compagnie de l’autre, tout en vous concentrant sur votre respiration et vos pas.

C’est bon pour qui ?

C’est bénéfique pour tout le monde. Idéal pour les esprits actifs et les autres. Vous voulez être capable d’apprendre à être présent dans votre respiration et à devenir conscient, en général. C’est ici que commence la vraie vie. Le fait de commencer votre pratique ici vous aidera à établir de bonnes bases.

CONSEIL : Retirez votre pratique de votre marche et reprenez vos activités quotidiennes normales. Soyez attentif lorsque vous mangez. Attention quand vous travaillez. Gardez à l’esprit que vous nourrissez votre bébé, ou que vous prenez soin de vos enfants. Avec le temps, vous commencez à remarquer les changements dramatiques qui restent présents dans votre vie.

Méditation de pleine conscience

Enfin, la pleine conscience. La pleine conscience devient un observateur de vous-même. Un observateur de votre environnement. Tu t’entraînes en t’asseyant et en regardant. Au fur et à mesure que les pensées arrivent, on ne se permet pas de s’y impliquer. Détends-toi et regarde. Encore et encore, détendez-vous et regardez. Accepter complètement les choses telles qu’elles sont.

C’est bon pour qui ?

Ceux qui ont l’intention de se réaliser, ainsi que ceux qui souffrent d’émotions négatives. Devenir observateur vous permet de vous déconnecter de la vie, d’accepter et d’observer. C’est une exigence fondamentale de l’éveil. Réaliser qui vous êtes, vient avec la pleine acceptation de la douleur et du chaos. Etre ici maintenant, c’est le chemin pour s’ouvrir à de nouveaux points de vue, y compris celui de son Soi sacré, et pour être guéri. Cette méditation a été ce qui m’a amené à me réaliser personnellement. Je m’entraînais tous les jours sur le tapis et en dehors.

Le résultat ? Une connaissance complète de qui j’étais, et qui vous êtes. Lumière, amour et paix. C’est ça, c’est ça. Mes préférés. J’espère que cela vous a aidé.