Oct 25, 2017
506 Vues
3 0

Comment cuisiner au barbecue en hiver ?

Publié par Aurelien Sharlien

Le barbecue ça marche toute l’année, en été quand c’est très agréable et en hiver, il faut juste savoir comment faire.

Le barbecue en hiver ne se cuisine pas comme en été

Premièrement ce ne sont pas (forcément) les mêmes aliments dont on dispose. Les légumes de saison, les préférés ne sont pas les mêmes. Les envies et petits plaisirs gustatifs ne sont pas les mêmes en hiver que durant les beaux jours et même si on fait attention à sa ligne, il faut plus de calories en hiver qu’en été.

Dire que beaucoup de personnes hésitent à cuisiner en hiver au barbecue, quel dommage.

Au lieu de l’entreposer aux mauvais jours, utilisez le, adaptez votre cuisson.

Cuisiner en hiver au barbecue au gaz

Il va falloir chauffer plus tôt pour que tout l’environnement (le foyer) arrive à bonne température. Profitez de ce temps pour bien vous couvrir. La sensation de chaleur du au rayonnement de la source de chaleur peut vous tromper.

N’oubliez pas de vérifier que vous avez suffisamment de combustible pour tenir tout le temps de la cuisson. Les brûleurs vont envoyer plus de gaz pour une même température de chauffe.

Si vous disposez d’un barbecue gaz avec couvercle, la différence sera visible en quelques cuissons car l’isolation est plutôt correcte. Cette isolation augmente avec l’épaisseur de ce couvercle. Si votre barbecue n’en dispose pas, toute la chaleur fiche le camp.

Evitez d’ouvrir le couvercle trop souvent, toute la chaleur s’échappe.

Cuisiner en hiver au barbecue charbon

Le charbon va atteindre la bonne température de chauffe à la même vitesse qu’en été. Mieux encore, cette température idéale de cuisson est obtenue en consommant autant de combustible.

La grosse différence du charbon en hiver ou en été est sur le contrôle de la température pour maintenir au chaud, pour cuire doucement, pour mijoter. La face des aliments vers la chaleur sera toujours chauffée pareillement, mais l’autre, celle vers le ciel, sera directement en contact avec l’air froid, sauf si barbecue charbon avec couvercle.

Eviter les problèmes liés aux conditions météorologiques

Barbecue au gaz, charbon, bois ou autre, même solutions aux mêmes problèmes. Il faut se protéger de toutes ces conditions parfois peu agréables.

Le vent. Ce léger courant d’air (ou cette brise) va refroidir le foyer, et donc gêner la cuisson. Le métal va vite refroidir. Si vous disposez d’un barbecue en siporex, en bêton ou autre, c’est un peu moins flagrant mais le résultat va se faire sentir tôt ou tard.

La pluie. Ca vaut aussi pour la neige. La pluie en hiver est vraiment froide. S’il pleut sur les grilles, sur le foyer, sur le couvercle, la cuisson ne sera pas la même. Pourquoi ne pas vous mettre à couvert ? Sur une terrasse couverte, sous un parasol (prévu à cet effet) ou autre solution.

Attention à conserver une hauteur de protection suffisante pour ne pas déclencher un incendie !

Une astuce que certains amateurs utilisent depuis longtemps consiste à remplir les zones non utilisées du barbecue avec des briques réfractaires (dans le foyer ou sur les grilles). Ces briques vont chauffer et restituer une chaleur douce et régulière par la suite.

Commencez à faire votre barbecue hivernal, faites des tests, n’hésitez pas. Mémorisez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en fonction de votre zone géographique, de votre localisation et de votre barbecue en lui-même.

En résumé, pour faire barbecue en hiver il faut

  • Eviter le vent
  • Protéger le bbq de la pluie (ou neige)
  • Prévoir suffisamment de combustible
  • Si possible avoir des briques réfractaires à disposition
  • Prévoir augmentation du temps de cuisson
Catégories de l'article :
Comment faire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *